// Vous lisez...

Manifestations

Nuits des étoiles 2009

C’est en juillet, Année Mondiale oblige, que se déroulera la dix-neuvième édition des Nuits des étoiles afin de célébrer les premières observations de la Lune par Galilée et la conquête de sa surface plus de trois siècle après par l’équipe d’Apollo XI.

Un mot sur ... Galileo Galilei

Galilée ou Galileo Galilei (né à Pise le 15 février 1564 et mort à Arcetri près de Florence, le 8 janvier 1642) est un physicien et astronome italien du XVIIe siècle, célèbre pour avoir jeté les fondements des sciences mécaniques ainsi que pour sa défense opiniâtre de la conception copernicienne de l’univers.

JPEG - 16.3 ko
Portrait de Galileo Galilei par Giusto Sustermans en 1636

Ses réalisations comprennent le perfectionnement de la lunette astronomique dont l’invention proviendrait de l’amélioration de la longue-vue conçue par l’opticien hollandais Hans Lippershey en 1608, ainsi qu’une amélioration notable au niveau des observations astronomiques comme la possibilité, par exemple, de confirmer les phases de Vénus. Dans le domaine des mathématiques et de la physique, il a surtout contribué à faire avancer les connaissances relatives à la cinématique et la dynamique.

Ardent défenseur du système de Nicolas Copernic (héliocentrisme), il s’est heurté à de vives critiques émanant des partisans du géocentrisme ainsi qu’à celles de l’Église catholique romaine. Il est considéré comme le père de l’observation astronomique et de la physique moderne.

Retour sur ... Apollo 11

Apollo 11 est la première mission spatiale à avoir conduit des humains sur la Lune. C’est la troisième mission à avoir approché la Lune, après Apollo 8 et Apollo 10, et la cinquième habitée du programme Apollo. Lancée le 16 juillet 1969, Apollo 11 emporte le commandant Neil Armstrong, le pilote du module de commande Michael Collins et le pilote du module lunaire Edwin "Buzz" Aldrin. Apollo 11 accomplit la promesse du président John F. Kennedy, prononcée dans un discours en 1961, qui était d’alunir avant la fin des années 1960 : « Je crois que cette nation devrait se fixer comme objectif de réussir, avant la fin de cette décennie, à poser un homme sur la Lune et à le ramener sain et sauf sur Terre ».

Et Neil Armstrong dit : « That’s one small step for (a) man, one giant leap for mankind. » (« C’est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’humanité. »).

Aldrin descendit quelques minutes plus tard.

JPEG - 100.6 ko
Buzz salue le drapeau des Etats-Unis.

L’événement est alors suivi en direct à la télévision par près d’un milliard de téléspectateurs. Leur sortie sur la Lune dura 2 heures, au cours de laquelle ils installèrent sismographe, réflecteurs laser, ... Près de 20 kg de roches furent prélevées. Ils décollèrent de la surface pour rejoindre la module de commande en orbite après 21h passées sur la Lune. Les deux hommes retrouvent Michael Collins resté en orbite. L’équipage largue le module lunaire (LM) et prennent le chemin de la Terre.
Après un peu plus de deux jours de voyage, la capsule plonge dans l’Océan Pacifique, à 16h50 TU le 24 juillet 1969.

Voir en ligne : Site de l’Association française d’astronomie

P.-S.

D’après Wikipédia, l’Encyclopédie libre.
Les textes sont disponibles sous licence Creative Commons paternité partage à l’identique ; d’autres conditions peuvent s’appliquer.

Commentaires