// Vous lisez...

Rapports d’observations

Encore une belle nuit d’observation à Hautacam

En ce samedi 1er octobre 2011, pour la deuxième année consécutive, nous nous sommes déplacés à Hautacam, pour une nuit d’observation. L’été indien nous ayant particulièrement gâté cette année, les conditions météo étaient idéales ce jour là.

Peu avant la tombée de la nuit, nous étions 7, à déployer nos instruments sur ce site d’altitude (1719m), tout près du col de Moulata :

JPEG - 99.1 ko

Beaucoup d’effervescence autour des voitures. Chacun étant affairé au déballage et à l’installation de son télescope sur sa monture :

JPEG - 134.8 ko

Le site de Hautacam est superbe et très propice à l’astronomie. Peu de pollution lumineuse, et un ciel très pur. Ici on surplombe le lac d’Isaby, avec au fond le Soum de Lascour (2485m) et le Pic de Léviste (2463m) :

JPEG - 147.8 ko

Pour la nuit, certains ont prévu de dormir sous tente :

JPEG - 145.7 ko

Tandis que d’autres ont privilégié le couchage dans la voiture :

JPEG - 115.2 ko

Coté instruments, Gégé a apporté son Newton de 180mm, piloté par Pic-Astro, et équipé d’une caméra ATIK-2HS :

JPEG - 109.5 ko

Jean-Jacques est venu avec son Dobson de 400m (à gauche sur la photo), entièrement construit par ses soins, y compris le polissage du miroir :

JPEG - 152.1 ko

Gilbert a installé son C11 et sa monture Eq6 goto :

JPEG - 129.5 ko

Jean-Paul et Murielle, ont amené leur Dobson Kepler de 250mm :

JPEG - 81.2 ko

Ainsi qu’un appareil photo numérique monté sur trépied, pour tenter d’imager le ciel en grand champ :

JPEG - 132 ko

Et moi, comme à mon habitude, je suis venu avec mon fidèle Newton équatorial de 254mm, motorisé en alpha (à gauche sur cette photo) :

JPEG - 75.3 ko

Quant à Jean, malheureusement, il a trouvé le moyen d’amener son instrument complet...à l’exception du tube optique... ! Ce qui fût quand même assez gênant... Il a donc du se rabattre sur le C11 de Gilbert, afin de tenter de photographier la planète Jupiter, comme il l’avait prévu :

JPEG - 111.9 ko

Il est 20h00, les instruments sont fin prêts pour la nuit, et le soleil commence à décliner :

JPEG - 59.4 ko

Nos compagnons du moment, semblent partir se coucher :

JPEG - 85.8 ko

Il est temps pour nous de passer aux choses sérieuses :

JPEG - 163.4 ko

Un bon p’tit apéro ! Ça réchauffe avant une nuit qui s’annonce somme toute, assez fraîche (8°C environ) :

JPEG - 161.5 ko

La lumière décline, mais qu’est ce qu’on est bien, ici, au milieu des montagnes, sous un ciel parfait :

JPEG - 79.6 ko

Le soleil se couche. En contre jour, on distingue le Moun Né (2724m) et le Cabaliros (2334m) :

JPEG - 29.1 ko

Jolie batterie d’instruments tout de même !!

JPEG - 70.2 ko

Un fin croissant lunaire apparaît. Première cible de nos télescopes ce soir :

JPEG - 57.4 ko

Pas un nuage, pas un clou de vent. Juste un peu d’humidité, mais qui ne durera que le début de la nuit. Les conditions sont superbes. On va pouvoir commencer les observations...

JPEG - 70.8 ko

Beaucoup d’instruments étaient dédiés au visuel ce soir, et on en a vraiment bien profité. Jean-Jacques, a tout de même fait quelques relevés de magnitude d’étoiles variables pour l’AFOEV avec son T400. Il est très sérieux Jean-Jacques. Mais sinon, on s’est fait un festival d’objets du ciel profond, puisés dans les catalogues Messier et NGC.

Tout d’abord, quelques incontournables, bien sur, comme les nébuleuses planétaires M27 (Dumbell) et M57 dans la Lyre. Les galaxie M81 et M82 de la Grande Ourse, M8 (la Lagune) dans le Sagittaire, ou encore les Dentelles du Cygnes, évidemment, sublimes de détails, avec filtre OIII.

Pour ma part, j’avais prévu d’observer quelques petites nébuleuses planétaires sympas comme la nébuleuse Saturne NGC7009, dans laquelle on peut percevoir beaucoup de détails à fort grossissement. NGC40 aussi, superbe nébuleuse planétaire en forme de « galaxie spirale vue de face », avec deux spires parfaitement visibles à l’oculaire. NGC7026, toute petite, mais qui a la particularité d’être séparée en deux parties distinctes par une bande sombre.

Sinon, grâce au T400 de Jean-Jacques on en a pris plein les mirettes ! Par exemple, on a très bien pu observer les deux bandes sombres dans M31 (la galaxie d’Andromède). Son entonnoir à photons, nous a également permis de percevoir le sens d’enroulement des bras spiraux de M33 ! Avec le Dobson de Jean-Paul, on a pointé la galaxie NGC891, une spirale vue par la tranche, célèbre pour sa bande de poussières sombres, bien visible dans son plan. Et le C11 de Gilbert, nous a offert en spectacle beaucoup d’objets sympas, comme par exemple l’amas ouvert M34, la nébuleuse du Crabe M1, la nébuleuse de l’Esquimau NGC2392, la planète Uranus, ou encore la comète Garradd, présente dans la constellation d’Hercule ce samedi soir.

Grâce à la magie du filtre OIII, on a également pu observer en détails au cours de cette nuit la nébuleuse Pacman (NGC281) et la nébuleuse du Croissant (NGC6888). On peut citer également, parmi les objets observés à l’oculaire, les amas globulaires M13, M15 et M2, la nébuleuse de l’Aigle M16, la nébuleuse planétaire Hélix (NGC7293), la nébuleuse d’Orion M42, et bien sur la planète Jupiter, parfaitement visible tout au long de la nuit.

Bref, une moisson d’objets, qui resteront gravés dans nos souvenirs.

Coté imagerie numérique, Gégé a fait des acquisitions sur plusieurs objets du ciel profond. Notamment sur la galaxie NGC6946, une spirale vue de face dans Céphée :

JPEG - 44.7 ko

Ou bien encore l’amas globulaire NGC7006 dans le Dauphin :

JPEG - 44.6 ko

On a également pu tester avec son instrument, la méthode de mise au point utilisant un disque de Bahtinov. On a pu vérifier l’efficacité de cette opération facile et très précise. Cependant, nous avons conclu que cette méthode ne pouvait s’appliquer que pour la mise au point d’une caméra. En observation visuelle, chaque observateur a trouvé une position différente, en fonction de sa vue propre.

En planétaire, Jean a tout de même réussi à obtenir quelques images de Jupiter, grâce au C11 de Gilbert :

JPEG - 7.4 ko
JPEG - 7.3 ko

Et Jean-Paul a fait quelques essais de photo grand champ avec son APN. Mais sans suivi, cela reste délicat. Ici la constellation d’Orion :

JPEG - 132.1 ko

Vers 4h00 du matin, on est tous allé se coucher, rassasiés, jusqu’au lever du soleil, ici sur le Viscos (2141m) :

JPEG - 61.1 ko

Doucement, on émerge des tentes et des voitures :

JPEG - 59.9 ko

Le paysage au réveil est sublime. Le lac d’Isaby est bien visible, là bas au fond :

JPEG - 104.2 ko

Un bon p’tit café du matin, entre amis, ça fait du bien avant de rentrer à la maison :

JPEG - 85.2 ko

Cette nuit d’observation restera un excellent souvenir pour nous tous. Une expérience à renouveler dès que possible.

Yves

Commentaires