// Vous lisez...

Rapports d’observations

28 novembre 2013, une belle soirée d’observations visuelles au T305

Une soirée très sympa, dédiée exclusivement à l’observation visuelle, ce jeudi 28 novembre 2013. Nous étions quatre avec René, Gérard, et Jean-Pierre à profiter de cette belle nuit étoilée…mais fraîche (-3°C.) Voici un petit récapitulatif des objets pointés au cours de cette soirée :

Tout d’abord, aux jumelles, nous avons observé :

- Le double amas de Persée, NGC884 et NGC869.

- Les galaxies M31 et M33. Nous nous sommes exercés à trouver M33 (la galaxie du Triangle) à partir de M31. Les deux galaxies sont situées à égale distance, de part et d’autre de l’étoile Mirach (magnitude 2) Rappel : M31 la galaxie d’Andromède et M33 la galaxie du Triangle, sont les deux autres galaxies faisant partie du groupe local avec la Voie Lactée. M31 est située à 2,5 millions d’années lumière et M33 à 2,8 millions d’années lumière.

- Les amas ouverts des Pléïades et des Hyades. (Les Hyades étant un amas plus vaste que les Pleïades. Il est situé sous celles-ci et comprend notamment l’étoile Aldébaran, la plus brillante du Taureau.)

Ensuite, au télescope, nous avons observé :

- NGC1491 Nébuleuse à émission dans Persée . J’étais arrivé un peu avant tout le monde pour pointer cet objet. Le seul du catalogue des 110 plus beaux objets NGC, que je n’avais encore jamais observé. A l’oculaire, avec filtre OIII, on perçoit une nébulosité en forme de triangle autour d’une étoile brillante.

- NGC457, l’amas ouvert du Hibou, dans Cassiopée. Très joli amas ouvert dont les deux étoiles les plus brillantes évoquent une paire d’yeux. Le reste de l’amas à la forme d’un hibou, ou d’un E.T. selon les interprétations.

- L’étoile Almach, (Gamma Andromède.) Superbe étoile double dont les deux composantes séparées de 9’’, sont de couleurs différentes. Bleutée et orangée.

- Jupiter, la planète. Superbe image assez stable. Les quatre satellites sont visibles. Trois d’un coté, un de l’autre. Beaucoup de bandes perceptibles sur le globe, y compris vers le pôle sud. Par contre, on n’a pas vu la grande tache rouge.

- M1 la Nébuleuse du Crabe dans le Taureau. Célèbre nébuleuse issue de la supernova ayant explosé en 1054.

- NGC1514, nébuleuse planétaire de la Rosée, située dans le Taureau. Avec filtre OIII, l’étoile centrale est visible entourée d’une assez large nébulosité, presque circulaire autour. J’arrive à percevoir des détails plus sombres dans cette nébulosité.

- M42, la Grande Nébuleuse d’Orion. Superbe nébuleuse incontournable. C’est la plus brillante du ciel. On passe un moment à fort grossissement, sur le Trapèze (Les quatre étoiles centrales de la nébuleuse). On parvient à identifier la cinquième étoile. Finalement, je pense aussi que nous avons vu la sixième. Ci-dessous un schéma de l’amas. La sixième (l’étoile F) est bien exactement là où il me semble l’avoir vue.

- NGC1981 amas ouvert situé juste au dessus de la nébuleuse d’Orion. On passe un moment à tenter de séparer une étoile double dont l’écart est de 4’’. On y arrive assez bien à 240X et très bien 480X de grossissement.

- M78 nébuleuse à réflexion dans Orion. Deux étoiles sont entourées d‘une nébulosité bien perceptible. Une autre étoile visible dans le même champ est aussi entourée de nébulosité. Après vérification il s’agit de NGC2071, une petite nébuleuse juste à coté de M78.

- On termine la soirée en essayant de voir la nébuleuse de la Flamme (NGC2024) dans le même champ que l’étoile Alnitak de la ceinture d’Orion. Mais on n‘y arrive pas. Même avec filtre OIII, la nébuleuse n’est pas assez lumineuse. Sans doute avions nous trop froid et n’étions nous pas assez motivés en cette heure tardive, car après vérification, j’ai déjà observé cette nébuleuse quatre fois dans le passé, et j’y avais perçu plusieurs détails, notamment les deux bandes sombres rayant la nébuleuse.

Voilà, je pense que tout y est. Ci-joint deux photos de NGC1491 et NGC1514 issues du DSS colored (base de données de Strasbourg.) Ce sont les deux objets de la soirée les moins couramment observés, et donc les plus intéressants à comparer à une photo. Ci-joint également un schéma du Trapèze d’Orion montrant les positions des étoiles E et F.

Amicalement,
Yves

JPEG - 104.7 ko
NGC1491, nébuleuse diffuse dans Persée
JPEG - 75.7 ko
NGC1514, nébuleuse planétaire dans le Taureau
JPEG - 22.2 ko
Schéma du Trapèze d’Orion

Commentaires